Puits du domaine sant Marti Le Boulou

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

La structure maçonnée du puits de l'ancien domaine agricole de sant Marti au Boulou est l'exemple type de protection pour sécuriser un puits : un robuste ouvrage chapeauté d'un dôme qui permet à la pluie ou la neige de s'écouler et abrite le mécanisme d'extraction de l'eau; un pas de porte assez haut pour empêcher les eaux d'écoulement de souiller la nappe phréatique, le tout vérouillé par une solide porte en fer qui sécurise et aére le local.  

 

 

. rIEN 9

Le puits de Pézenas en Languedoc.

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

Le vieux puits qui offrait autrefois son eau est, aujourd'ui, subtilement valorisé. Il décore le patio de l'Hôtel du cours Jean Jaurès à Pézenas, la Cité où vécu Molière. Photo de 1990. 

 

Puits de Châtillon-Coligny.

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

La margelle du puits du château de Châtillon-Coligny est une oeuvre de Jean Goujon architecte et sculpteur français. Photo de 1935. 

 

Puits de Charroux.

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

Charroux charmant village médiéval de 367 habitants dans le département de l'Allier est classé parmi "Les plus beaux villages de France". Flâner dans ses ruelles dallées qui vous emmènent vers sa petite églse, son vieux puits, sa librairie est un vrai plasir ! 

Le puits du collège Saint Raymond Toulouse.

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

A gauche de l'édifice, le puits du collège St Raymond à Toulouse chapeauté d'une remarquable potence en fer forgé, sa margelle recouverte de lierre supportant le mécanisme de puisage sont à la hauteur de ce superbe bâtiment. L'ensemble du dispositif démontre toute l'importance de l'ouvrage conçu pour alimenter en eau cet espace de vie et conforter le bien-être des occupants. L'hôpital fondé dans la première partie du XIIème siècle, le puits ne peut être bâti, aussi, qu'à cette époque.  

Ce prestigieux édifice construit au XIIème siècle en brique rouge traditionnelle est lié à l'histoire de la basilique St Sernin dont on aperçoit, à droite, le clocher. Il fut tour à tour hôpital pour soigner les pauvres, utlisé pour quelques usages passagers, avant de se transformer durablemnt en collège. Le 14 avril 1891 un arrêté du Conseil municipal de Toulouse le convertit en musée lequel a conservé son nom d'origine.