Puits du Sahara.

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

Sur les pistes du Sahara (Algérie), un puits est un inestimable trésor. Les caravanes Touaregs et les chameaux, infatigables voyageurs, apprécient cette ressource, un don de Dieu qui vient des profondeurs de la terre. La traversée du plus grand désert du monde est borné de rares points d'eau. Photo vers 1950-1960. 

 

Al pou vell de Vivès en Vallespi.

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

Le titre en catalan signifie "Le vieux puits de Vivès en Vallespir". 

Le vieux puits public sur la place du village de Vivès où autrefois la population s'alimentait en eau. Vivès charmant petit village à l'intersection de la vallée de Vallespir et la région des Aspres.

Margelle de Sienne en Italie.

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

Magnifique margelle en marbre protégeant un puits dans la cour d'un établissement religieux de Sienne en Toscane. Souvent la margelle en marbre et la ferronnerie étaient l'oeuvre d'artistes renommés. Photo de 1948.

 

Puits au Yémen

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

Le Yémen est le seul pays de la péninsule arabique qui échappe à la sécheresse. De larges puits maçonnés, équipés d'escaliers, permettent de suivre graduellement les fluctuations saisonnières du niveau de l'eau. La ressource est pompée puis acheminée par des canaux vers les villes et les champs agricoles. Ce pays est appelée depuis toujours "L'Arabie heureuse". Photo de 1960. 

Le Petit Puits Cité de Carcassonne.

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

Pour la petite histoire, la Cité de Carcassonne possède deux puits publics : le Grand Puits et le Petit Puits. Le Petit Puits, sur cette photo, situé place du Petit Puits (place du Plô en occitan) est un ouvrage construit au XIVème siècle afin de fournir de l'eau aux habitants et animaux du quartier haut de la Cité médiévale. Il est certain qu'il s'est acquitté fort bien de ce rôle généreux pendant quelques siècles. Ce n'est que quand la cité fut dotée, modernisme oblige, de l'eau courante que sa fonction précieuse et vitale cessa mais la margelle du puits, témoignage de cette longue époque, fut conservée.