Transport de l’eau au Ceylan.

Écrit par Super User. Publié dans Fontaines.

Porter sur la tête plusieurs récipieants remplis d'eau pour les besoins de  la famille est une ancestrale besogne réservée aux filles et aux femmes au  Ceylan, île sur l'océan Indien. L' île de Ceylan, joyau touristique, s'appelle aujourd'hui Sri Lanka. Photo de 1950. 

Dans les pays en développement, au plus simple, les utilisateurs transportent l’eau soi-même, moyen encore utilisé parce qu’il est gratuit et ne requiert aucun système ou intermédiaire. De nombreuses cultures de pays divers commandent que cette corvée soit dévolue aux filles et aux femmes. Pour approvisionner en eau la famille, quotidiennement, elles effectuent de longs trajets charriant, telles des bêtes de somme, une eau souvent non salubre pour boire et nettoyer les aliments qui porte gravement atteinte à la santé humaine. Ce travail physiquement astreignant peut occuper plusieurs heures par jour. On ne peut occulter le facteur santé car marcher avec un récipient de 20 litres (environ 20 kg) sur la tête et le dos, entraîne un lourd tribut en termes de santé. Il prive les filles de recevoir une instruction et les femmes de gagner leur vie ou de se consacrer à d’autres activités qui pourraient leur permettre de sortir du cycle de la pauvreté typique des communautés où le transport individuel est la norme.

La fontaine-calvaire de la Trinité à Cléguérec

Écrit par Super User. Publié dans Fontaines.

La fontaine-calvaire de la Trinité à Cléguérec, commune du département du Morbihan en Bretagne.

Breton pur-sang, philosophe et écrivain de talent,Ernest Renan a écrit dans son ouvrage « Prière d’Acropole », une des plus belles pages dédiés aux fontaines sacrées et à la magie des eaux de Bretagne : «  Je suis née déesse aux yeux bleus, de parent barbares, chez les Cimmériens bons et vertueux qui habitent au bord d’une mer sombre hérissée de rochers, toujours battus par les orages…Les nuages qui paraissent sans couleur, et la joie même y est un peu triste, mais les fontaines d’eau froides y sortent du rocher, et les yeux des jeunes filles y sont comme vertes fontaines où, sur des fonds d’herbe ondulées, se mirent dans le ciel ».

Ernest Renan né le 28 février 1823 à Tréguier (Côtes d’Armor), est mort à Paris le 2 octobre 1892.

Le culte de l’eau est parmi les plus anciens à travers le monde. En Bretagne le culte se perd dans la nuit des temps et il faudrait sans doute remonter à la préhistoire pour en trouver la genèse. Avec une moyenne de 2 fontaines sacrées par village, on estime à plus de 2 000 le nombre de fontaines sacrées éparpillées dans la campagne dont une partie a été inventoriés par les services culturels. La plus emblématique est certainement la fontaine de Barenton aux multiples légendes située dans la forêt de Brocéliande. 

Fontaine du pont Carel Lamalou les Bains

Écrit par Super User. Publié dans Fontaines.

La fontaine sur le rond-point Carel valorise la porte d'entrée de Lamalou les Bains. Illuminé la nuit, ce décor dominé par le vieux viaduc renforce la coquetterie de la petite ville thermale du Languedoc. Lovée au coeur du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, la contrée transpire de nombreux griffons dont l'eau est chargée de minéraux bienfaiteurs qui ont fait la réputation et la richesse de la petite cité languedocienne. 

Fontaine des Angelots à Narbonne

Écrit par Super User. Publié dans Fontaines.

 La fontaine de la place Voltaire à Narbonne. Photo de 1910. 

Grâce à la générosité d'un notable narbonnais et, conjointement à une subvention de la municipalité narbonnaise, une fontaine monumentale en fonte prend racine en 1894 sur la place Voltaire. Baptisée fontaine des Angelots, bien plus qu'une oeuvre artistique, ce fut une avancée sociale qui permettait alors d'alimenter en eau potable tout le faubourg. Dans les années 1930, la réalisation d'un réseau d'eau potable rend obsolète la fontaine et, comme dans différents lieux elle fut enlevée. Heureusement et contrairement à beaucoup de fontaines elle ne connut pas un destin funeste et fut installée à côté, au jardin St Paul. Protégée, elle échappe miraculeusement aux soldats allemands, alors occupants, qui récupéraient tous les monuments ou édifices en métaux pour les fondrent. Quelque peu usée par le temps, la fontaine a subit récemment une restauration pour retrouver son lieu d'origine, la place Voltaire. En quelque sorte, un retour aux sources de la fontaine !